Présentation du Manifeste Européen pour le Nautisme Durable à Dusseldorf

Le 19 janvier, Joan Campolier, maire de Santa Susanna, Barcelone et Président de la Fédération Européenne des Destinations Touristiques Nautiques a présenté le manifeste européen pour un tourisme nautique durable. Une manière de rappeler les enjeux à venir... 

Cette déclaration intervient dans la continuité des actions déjà engagées : participation à la Journée Européenne du Tourisme, présentation du Manifeste à la commission européenne, implication d'eurodéputés de Malte et du Portugal.

Il est communément admis que le tourisme est un vecteur de développement économique et social. La communauté internationale a salué son rôle comme facteur de paix, de progrès et de coexistence entre les peuples par l'intermédiaire de nombreuses initiatives comme la déclaration de Manille ou le congrès tourisme de La Haye.

Par ailleurs, la Charte pour un Tourisme Global et Durable, entre autres initiatives, a souligné l'impact des activités touristiques sur le patrimoine naturel et la biodiversité. C'est par ailleurs un outil très efficace pour sensibiliser le public à la préservation de l'environnement.

Concentrant une grande partie du potentiel des destinations touristiques, le tourisme dans les zones côtières et maritimes est bien évidemment en première ligne. Paradoxalement, la surexploitation des zones côtières et l'occupation excessive du littoral contribuent à fragiliser l'activité touristique elle-même.

Plusieurs villes côtières européennes ont connu cette dégradation qui nuit à la prospérité de ces zones côtières tout en provoquant perte des traditions, de l'authenticité et de la culture locale. Tout ceci démontre l'urgence d'inverser la tendance, d'enrichir les offres touristiques en misant sur le développement durable comme facteur clé de différenciation.

Le tourisme nautique est un acteur majeur dans la mise en valeur des ressources naturelles et culturelles de notre littoral. Les pratiques de la voile, du kayak, de la plongée pour n'en nommer que quelques unes, dépendent d'un paysage attractif et d'un environnement marin préservé. Ces éléments contribuent eux-mêmes à renforcer la qualité de l'offre touristique. Ils participent aussi de la transmission de valeurs autour de la préservation de notre environnement tant auprès des touristes que des populations locales.

Néanmoins, le tourisme nautique n'est pas sans effet sur l'environnement. Son impact se doit donc d'être atténué. C'est paradoxalement cette ambivalence qui fait que les acteurs du nautisme sont en situation privilégiée pour provoquer un changement des mentalités. Ils ont la capacité de  conduire ce courant et de réunir autour d'eux les services de l'Etat, les entreprises privées et la société civile dans un même engagement commun. Revitaliser durablement les zones côtières, veiller à l'intégrité des écosystèmes en capitalisant sur les opportunités qu'offre une économie verte est aussi la meilleure des garanties d'une amélioration sensible de l'offre touristique.



>> Retour aux actualités